Fêtes Cambodgiennes

Nombreux sont les jours fériés au Cambodge, 28 par an. Ils donnent lieux à des fêtes populaires et familiales au charme typique. Attendues et respectées, ces fêtes varient selon les différentes provinces.

La fête des eaux

L'histoire du Cambodge est intimement liée à l'eau. La vie s'organise autour d'elle et justifie qu'on lui consacre une fête à la hauteur de son importance. Chaque année en novembre, et ce durant 3 jours, de tout le pays, les Cambodgiens viennent à Phnom Penh pour assister au défilé spectaculaire des courses de bateaux à rame sur le fleuve Tonle Sap. Le soir, d'autres bateaux aux milles couleurs s'illuminent et paradent pour le plaisir des spectateurs venus en masse. La ville dès lors en partie piétonne devient le lieu de la fête la plus populaire du pays.

 

Pchum Ben

Par son aspect familial, on peut comparer cette fête à un noël khmer. Cependant, celle-ci est avant tout l'occasion de fêter les morts. En septembre-octobre quand elle a lieu, les magasins ferment une semaine. Les familles entières se retrouvent dans leurs provinces d'origine. Réunies, elles se rendent dans les pagodes pour apporter des offrandes et prier à la mémoire des disparus.

 

 

Nouvel an khmer

3 fêtes du nouvel an sont célébrées chaque année au Cambodge. Le nouvel an international, le nouvel an chinois et le nouvel an khmer. Ce dernier est proche du nouvel an chinois dans son concept mais à une date différente. Il annonce l'arrivée du nouveau signe astrologique qui lui est associé. Les Cambodgiens se retrouvent à cette occasion en famille et entre amis pour déguster des plats traditionnels dans une ambiance des plus festives.