Temple du Bayon au Cambodge.

Le Bayon

Au cœur d’Angkor Thom, dernière capitale de l’empire Khmer, 54 tours aux visages énigmatiques se dressent fièrement et font de ce monument de pierre, un édifice religieux unique en son genre. À sa construction à la fin du XIIe siècle sous Jayavarman VII, chacune était censée représenter l’une des différentes provinces de l’empire. Ici, plus de 200 visages ont été sculptés dans le gré. Tous différents, chacun exprime pourtant la même sérénité au travers d’un léger sourire.

Au-delà de cette singulière particularité, les bas-reliefs qui ornent la galerie extérieure du temple, sont également exceptionnellement riches en récits et histoires épiques, faisant de ce temple, l’un des phares du site d’Angkor.

Le Bayon à Angkor au Cambodge.
Le Bayon à Angkor au Cambodge.

Signification des têtes du Bayon

La signification de ces mystérieux visages demeure incertaine et a fait l’objet de nombreux débats. On évoque généralement la tête de Brahmā créateur de l’univers pour les hindous, ou encore de Bouddha pour leur expression détachée. En réalité, les deux explications seraient peut-être tout à fait convaincantes et complémentaires !

Souhaitant convertir progressivement son empire au culte bouddhique, Jayavarman VII aurait astucieusement fait construire ce temple dans ce sens, afin de laisser planer l’ambiguïté et faciliter la transition vers une nouvelle religion. Cette même expression de visage se retrouve étonnamment également sur les statues à son effigie, qui ont permis de diffuser à la fois son image ainsi que de nouvelles valeurs dans l’empire.

Le Bayon à Angkor au Cambodge.
Le Bayon à Angkor au Cambodge.
Le Bayon à Angkor au Cambodge.

Découvrez d'autres temples incontournables d’Angkor